La Martinique pour un voyage unique

La Martinique, aussi connue sous le nom de « l’île aux fleurs », est une destination à privilégier si les touristes veulent découvrir la France autrement. Cette région insulaire française figure sur la carte postale du pays. Elle est située dans les Caraïbes, dans l’archipel des petites Antilles. Elle épate les restes du monde avec ses plages de sable blond et ses richesses naturelles. En Martinique, il est agréable à vivre toute l’année, car le soleil est toujours présent. Que ce soit en amoureux, en famille, entre amis ou en groupe, cette localité promet des séjours à la fois mémorables et hors du commun.

 

Découvrir les ruines de Saint-Pierre

La Martinique possède une histoire riche et complexe qui est à découvrir le temps d’un circuit à la carte. Au cours de leur séjour, les amoureux pourront, entre autres, voyager dans le temps en visitant les ruines de Saint-Pierre. Cette destination a été classée ville d’art et d’histoire en 1982. Elle est souvent comparée à la cité antique de Pompéi. Pour la petite histoire, cet endroit a été ravagé lors de l’éruption de la montagne Pelée.

Durant l’explosion, environ 40 navires se sont immergés dans la baie de Saint-Pierre. Ces épaves sont à observer lors d’une plongée. En ce qui concerne la ville, elle n’existe plus. Il ne reste que ses ruines. Ces dernières invitent à la promenade. Cela permettra aux globe-trotters de monter les marches de l’ancien théâtre du territoire. Les touristes visiteront le cachot de Louis Auguste Cyparis.

Se balader à deux dans le jardin de Balata

Les amoureux séjournant en Martinique peuvent, par exemple, explorer le jardin de Balata à deux. Il s’agit d’un jardin botanique privé qui est situé à 10 km au nord du centre-ville de Fort-de-France, au bord de la Route de la Trace. Ce site est un endroit parfait pour raviver la flamme de l’amour. Il a été créé en 1982 par Jean-Philippe Thoze et a été ouvert au public en 1986. Horticulteur passionné, cet artiste a collectionné d’essences tropicales comme les hibiscus, les roses de porcelaine, les pandanus panachés, les nymphéas exotiques, les anthuriums, les balisiers et les dracénas. Le tout a été organisé autour de l’habitation familiale à l’architecture créole de ce créateur de jardin.

Faire de la randonnée au canal de Beauregard

Pour une promenade originale, les bourlingueurs suivront le canal de Beauregard ou le canal des esclaves. Celui-ci a été mis en place dans les années 1760 à 1770 sur le flanc du Morne des Cadets. Il a été érigé pour l’alimentation des moulins. Par la suite, il a servi à l’irrigation et à l’alimentation en eau du Carbet et de Saint-Pierre.

Ce site verdoyant est également devenu une destination de randonnée très prisée. Sur les lieux, les globe-trotters pourront faire un circuit en montée à partir du Carbet ou en descente depuis Fonds Macret. À noter qu’il est déconseillé de marcher avec des enfants ou avec des personnes sujettes au vertige durant la saison de pluie.